Tchernobyl 2021: les images de la zone désolée de la catastrophe

Tchernobyl 2021: les images de la zone désolée de la catastrophe

Le sarcophage de Tchernobyl : un défi technologique de taille

Le sarcophage de Tchernobyl : un défi technologique majeur Sur le même sujet : Comment faire un montage video avec gopro ?

Le sarcophage de Tchernobyl est un défi technologique majeur. Après plus de 30 ans, la zone de catastrophe nucléaire est toujours exclue. Les images de Pripyat viennent d’Ukraine, mais c’est toute l’humanité qui est victime de la catastrophe. Nous sommes tous témoins de la catastrophe de Tchernobyl.

Pour visiter le sarcophage, il faut entrer dans la zone réglementée. Nous avons un guide avec nous qui nous expliquera ce qui s’est passé ici. Le sarcophage est énorme. Il est difficile d’imaginer ce qui s’est passé ici.

Le guide explique que le sarcophage a été construit après la catastrophe. Il a été construit pour empêcher les radiations de se propager dans l’atmosphère. Le sarcophage s’effondre. L’approcher est dangereux.

Nous quittons le sarcophage et la zone d’exclusion. Nous sommes soulagés de quitter cet endroit. Nous sommes témoins de la catastrophe de Tchernobyl.

Articles populaires

Le coût du sarcophage de Tchernobyl : pourquoi la France a payé la facture

Coût du sarcophage de Tchernobyl : pourquoi la France a payé la facture Voir l'article : Où trouver mon compte Freebox ?

La catastrophe de Tchernobyl s’est produite en 1986 dans la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine. Ce fut la pire catastrophe nucléaire de l’histoire. Cela a entraîné la mort de plusieurs milliers de personnes et la contamination de vastes étendues de terre. La France a été l’un des pays qui a payé la facture du sarcophage de Tchernobyl. Des images de la catastrophe ont circulé dans le monde entier et suscité des inquiétudes quant à la sécurité des centrales nucléaires. La France a décidé de payer le sarcophage de Tchernobyl pour montrer son soutien à la lutte contre la pollution nucléaire. Le montant versé par la France est relativement faible par rapport aux montants dépensés par d’autres pays. Cependant, le coût du sarcophage de Tchernobyl est élevé et il est difficile à visiter.

Quand Tchernobyl ne sera plus radioactif, les gens pourront enfin retourner vivre dans la zone.

La zone d’exclusion de Tchernobyl a été créée après la catastrophe nucléaire de 1986. Elle est située près de la ville de Pripyat en Ukraine. La zone est fermée aux visiteurs et entourée de barrières. Les seules personnes qui y pénètrent sont les travailleurs des centrales nucléaires, les scientifiques et les journalistes. Les images de la zone d’exclusion de Tchernobyl sont souvent associées à une catastrophe nucléaire. Ceci pourrait vous intéresser : Comment réaliser un petit film ? Cependant, la zone n’est pas toujours radioactive. La radioactivité dans la région a diminué au fil des ans. Les experts pensent que la zone sera déclarée sûre pour les humains dans environ 300 ans. Cela signifie que les gens peuvent enfin retourner vivre dans la région.

Non, la centrale de Tchernobyl n’est plus en fonction.

La centrale de Tchernobyl est située en Ukraine, à environ 100 km de Kyiv. Il se composait de quatre réacteurs nucléaires. Le 26 avril 1986, un accident s’est produit dans le réacteur numéro quatre. En conséquence, une grande quantité de rayonnement a été libérée dans l’atmosphère. La zone de Tchernobyl est devenue une zone d’exclusion. Les habitants de la ville de Pripyat près de l’usine ont été évacués. Aujourd’hui, la zone de Tchernobyl est toujours interdite. Lire aussi : Comment fair des montage video ? Les images de la centrale électrique et de la ville de Pripyat sont impressionnantes. Nous voyons des bâtiments abandonnés, des jouets abandonnés, des voitures abandonnées. Cela évoque des images de guerre. La zone de Tchernobyl est un endroit triste. Les personnes qui y pénètrent sont rares. Les montants que nous y avons vus étaient tristes. L’évaluation de Tchernobyl est une évaluation tragique d’une catastrophe nucléaire.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap