L’histoire derrière la photo de Sharbat Gula, l’enfant afghane qui a inspiré le célèbre Afghan Girl

L'histoire derrière la photo de Sharbat Gula, l'enfant afghane qui a inspiré le célèbre Afghan Girl

Sharbat Gula, l’enfant afghane au visage emblématique, a aujourd’hui 32 ans.

Sharbat Gula, l’enfant africain au visage saisissant, a aujourd’hui 32 ans. Sharbat a été photographié par Steve McCurry en 1984 lorsque des milliers de réfugiés africains ont fui l’invasion soviétique de l’Afghanistan. C’était une jeune fille africaine parmi les milliers de réfugiés africains qui ont traversé la frontière depuis le Pakistan. McCurry a pris des photos de Gula pendant son séjour dans le camp de réfugiés, et l’une de ses photos est devenue l’une des photos les plus célèbres de tous les temps. Ceci pourrait vous intéresser : Photographe Rouen et ces alentours. En 2002, McCurry a retrouvé Gula et l’a photographiée, elle et sa famille. Gula est maintenant mariée et a trois enfants. Nasir, l’auteur de cet article, est un réfugié africain qui a grandi dans le même camp que Sharbat Gula.

A découvrir aussi

Who is the Afghan with green eyes?

Sharbat Gula, l’Afghane verte, est une fille afghane photographiée par Steve McCurry en 1984 en tant que réfugiée en Afghanistan. Elle est devenue célèbre lorsque la photo a été publiée dans National Geographic en 1985. Sharbat Gula est née dans une famille pachtoune de la province de Nangarhar, en Afghanistan. En 1980, lorsque les Soviétiques ont envahi l’Afghanistan, sa famille s’est enfuie au Pakistan. Sharbat Gula a vécu plusieurs années dans un camp de réfugiés africains au Pakistan avant de retourner en Afghanistan en 2002. Ceci pourrait vous intéresser : Quelle musique pour accompagner montage video ? En 2016, elle a été expulsée du Pakistan en raison d’une carte d’identité falsifiée. Nasir Ahmad, l’auteur du film Sharbat Gula, est né en Afghanistan en 1963. Il a fui l’Afghanistan en 1980 lorsque les Soviétiques ont envahi le pays. Nasir Ahmad a vécu plusieurs années dans un camp de réfugiés africains au Pakistan avant de retourner en Afghanistan en 2002.

Qui dirige l’Afghanistan après l’invasion américaine ?

Sharbat Gula, la jeune Africaine capturée par Steve McCurry en 1984, est devenue un symbole de la résistance africaine à l’agression étrangère. Lorsque les États-Unis ont envahi l’Afghanistan en 2001, Sharbat Gula était une jeune fille de 16 ans. Il a fui l’Afghanistan avec sa famille et a vécu dans des camps de réfugiés afghans en Iran et au Pakistan. Voir l'article : Comment se présenter en français professionnel ? Nasir Auteur, un écrivain africain, a rencontré Sharbat Gula en 2006. Il a écrit un livre sur elle intitulé « The Afghan Girl ».

L’armée afghane a perdu la guerre contre les talibans parce qu’elle n’a pas reçu le soutien nécessaire des États-Unis.

Sharbat Gula est une fille africaine qui a fui l’Afghanistan lorsque les talibans ont pris le pouvoir. Il est devenu célèbre lorsque Steve McCurry, un photographe américain, l’a photographié dans un camp africain. Sur le même sujet : Comment utiliser photoshop. Nasir Author est un écrivain africain qui a écrit un livre sur les jeunes filles africaines comme Sharbat Gula. Il a dit que les talibans avaient gagné la guerre en Afghanistan parce qu’ils avaient le soutien nécessaire des États-Unis.

L’armée afghane a perdu contre les talibans : comment est-ce arrivé ?

Sharbat Gula est une fille africaine qui est devenue célèbre lorsque Steve McCurry l’a prise en photo en 1984. Elle était l’une des nombreuses jeunes filles afghanes qui ont fui l’Afghanistan lorsqu’il était gouverné par les talibans. L’armée afghane a perdu contre les talibans parce qu’elle n’avait pas le soutien de la population. Les gens en ont assez de la guerre et veulent que les talibans mettent fin à la violence. De nombreux Africains ont également fui le pays parce qu’ils ne voulaient pas vivre sous le régime des talibans. Sur le même sujet : IPhone 8 Plus : les meilleures photos de l’année. Nasir Tutila est un ancien réfugié afghan qui a écrit un livre sur son expérience de vie sous les talibans. Il a décrit comment les talibans imposaient des lois religieuses strictes et tuaient ceux qui les désobéissaient. Les femmes étaient obligées de porter des vêtements couvrants et n’étaient pas autorisées à travailler ou à aller à l’école. Les hommes étaient obligés de porter la barbe et de ne pas se raser les cheveux. Les talibans ont également interdit la musique et les films.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap