DxOMark obtient un score de 100 pour le Nikon Z7 II, liant les D850, a7R III et S1R - portail-photos.fr

DxOMark obtient un score de 100 pour le Nikon Z7 II, liant les D850, a7R III et S1R

DxOMark obtient un score de 100 pour le Nikon Z7 II, liant les D850, a7R III et S1R

DxOMark a publié les résultats de ses tests de capteurs pour l’appareil photo sans miroir phare Nikon Z7 II, et sans surprise, il a réussi à revendiquer un score plus élevé que son prédécesseur.

Le Z7 II obtient un score DxOMark de 100, une légère amélioration par rapport au score du Z7 de 99. Cela place le nouveau système sans miroir de Nikon à la première place commune dans le classement des capteurs de l’entreprise avec des caméras comme le Panasonic Lumix DC-S1R, Nikon D850, et juste derrière les deux systèmes moyen format en tête de la base de données DxOMark: le Pentax 645Z et le Hasselblad X1D-50c.

«Avec un score de 100, il partage la première place de notre base de données pour les caméras plein format, affichant d’excellents résultats en termes de plage dynamique et de profondeur de couleur. C’est le capteur Nikon de premier rang de notre base de données, avec le D850 », écrit DxOMark.

Le capteur Nikon Z7 II montre qu’il possède une plage dynamique maximale (14,7 EV) et une profondeur de couleur (26,3 bits), ainsi que des performances ISO très élevées en basse lumière tout en conservant le plein cadre CMOS BSI de 45,7 MP. capteur de l’original. Ce sont toutes de fortes améliorations par rapport à son prédécesseur, montrant que Nikon a pris à cœur toutes les remarques et critiques critiques du système sans miroir de première génération – cela inclut l’ajout du 2ème emplacement pour carte mémoire et la possibilité d’ajouter / d’utiliser une poignée verticale. Bien que ces améliorations puissent être mineures en elles-mêmes, elles s’additionnent à un appareil impressionnant digne du surnom phare.

Cela ne veut pas dire que le Z7 n’était pas déjà un excellent système. Compte tenu de son score de 99, les modifications supplémentaires apportées au Z7 II n’étaient que la cerise sur le gâteau. Le processeur Expeed 6 supplémentaire (la caméra en a deux), une mémoire tampon accrue, une mise au point automatique améliorée et une cadence de tir en rafale supplémentaire ajoutent également au nombre de raisons pour lesquelles le Z7 II impressionne.

L’équipe DxO a comparé le Z7 II directement à son prédécesseur ainsi qu’aux Sony a7R IV et Canon EOS R5 dans une série de tests comprenant des paramètres de portrait, de paysage et d’action (sport) en basse lumière pour déterminer les scores ci-dessus. Là où les paramètres de portrait sont à peu près identiques, le Z7 II a montré des améliorations dans le paramètre de plage dynamique et les défis ISO en basse lumière.

Pour voir les détails sur la façon dont le Nikon Z7 II s’est comporté contre le Sony a7R IV, le Nikon D850, le Panasonic Lumix DC-S1R et ses concurrents de format moyen, lisez la critique complète sur Dx0Mark.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap
<